Voyage & Découverte

Tourisme régional en Afrique

Le tourisme régional désigne les activités touristiques qui se déroulent au sein d’une région géographique spécifique. Contrairement au tourisme international, qui implique des voyages entre les pays de différents continents, le tourisme régional se concentre sur la découverte et l’exploration de lieux à l’intérieur d’une même région. L’Afrique commence à promouvoir ce type de tourisme.

Les spécificités du tourisme régional africain

Le tourisme régional existe en Afrique où il prend plusieurs formes. C’est que le continent offre à ses habitants une grande diversité d’expériences. Il faut dire que l’Afrique possède une « colossale » richesse culturelle. A cela s’ajoute une histoire qui couvre plusieurs millions d’années : les vestiges du passé n’attendent qu’à être découverts par les locaux et les natifs. Enfin, son patrimoine naturel n’est plus à présenter.

La question qui se pose est la suivante : est-ce que les habitants des pays africains ont les moyens financiers à voyager à travers le continent ? En vérité, leur capacité financière dépend de plusieurs facteurs. On peut citer, entre autres, le niveau de revenu individuel, les conditions économiques de chaque pays, et les coûts associés aux voyages régionaux. Résultat, les profils des touristes africains sont très variés.

Quelques activités

Dans certains pays africains, une classe moyenne émergente avec un pouvoir d’achat accru est capable de voyager pour le loisir, y compris à travers le continent. Les plus fortunés feront les mêmes activités que les touristes occidentaux : safari au Kenya, en Tanzanie, au Botswana et en Afrique du Sud ; visites de sites historiques et culturels, dont les pyramides d’Égypte, les sites archéologiques de la Tunisie, les palais royaux du Bénin, etc. Les moins fortunés feront du tourisme balnéaire dans des pays côtiers ou des randonnées (Drakensberg en Afrique du Sud ; Kilimandjaro en Tanzanie ; etc.). Les festivals de musique, de danse et d’art traditionnels attirent surtout les intellectuels et les artistes africains, quel que soit leur niveau de revenus.

Quelques défis

Les vols internes et transfrontaliers en Afrique sont souvent chers. De plus, les infrastructures de transport peuvent être mauvaises. Les routes en mauvais état et l’absence d’aéroport dans les normes expliquent aussi le coût élevé des voyages régionaux. Enfin, les exigences en matière de visa pour les citoyens africains voyageant dans d’autres pays africains peuvent également rendre les voyages difficiles à entreprendre. Conscients de ces défis, certains pays africains encouragent le tourisme local et régional en créant des destinations accessibles et abordables pour leurs citoyens et ceux des autres États. Certains pays ont également signé des accords entre eux pour faciliter la libre circulation de leurs citoyens. Une chose est sûre : il y a une tendance croissante à promouvoir le tourisme intra-africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *